Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.
Votre commande est qualifié pour la livraison gratuite NORDA - LIVRAISON GRATUITE AU CANADA | À PARTIR DE 285 $

Recevez une paire de chaussettes Faux Mouvement avec tout achat de chaussures norda. Vous devez l’ajouter à votre panier et le rabais s’applique automatiquement.

Cours ta ville // À Gérone avec Sarah Bergeron-Larouche

Cours ta ville // À Gérone avec Sarah Bergeron-Larouche
- Photos de Aleix Ferrer et Christian Meier
 
Cours ta ville // À Gérone avec Sarah Bergeron-Larouche
 
Qu’est-ce qui t'a amené là-bas?
 
L’opportunité s’est présentée alors on s’est dit let’s go, on n’a pas vraiment d’obligations. 
On savait qu’une nouvelle communauté de trail runner se développait. Christian Meier, un ancien cycliste professionnel y a ouvert une boutique de course et a créé une compagnie de vêtements (Chance Running), avec laquelle je venais de conclure un partenariat.  
Raconte-moi brièvement ton voyage.
 
Comme on voyage avec Ida, mon chien de 2 ans, ça prenait : passeport européen, examen vétérinaire, micropuce, vaccinations à jour, vol direct Montréal-Paris dans un avion-cargo.  C’est un stress supplémentaire, mais tout à bien été; pas de vélo perdu ou brisé et notre chien très calme a été récupéré en sol européen.
À Gérone en février, les nuits sont fraîches mais avec le soleil on peut atteindre 20 degrés en après-midi. Je joins rapidement les entraînements de groupe de la boutique Overland Running Provisions. Le niveau est assez bon, la communauté de coureur est surtout composée d’expats et d’anciens triathlètes, coureurs sur route, cyclistes, traileurs. Trois entraînements par semaine en plus des invitations spontanées et des sorties de la fin de semaine dans les Pyrénées. À Gérone, tout se fait à pied et tous mes nouveaux amis habitent dans le même kilomètre carré que moi. Le rythme de l’Espagne est différent, on se voit pour un café, des tapas, un verre et on y soupe rarement avant 20h. Vivre et laisser vivre, on se la coule douce.
L’Espagne c’est le jardin de l’Europe, j’ai été impressionnée par la grosseur et la qualité des fruits et légumes!
Mathieu et moi avons participé à quelques courses, le niveau y était très fort. Les coureurs sont rapides et nombreux, c’est super stimulant de se faire pousser ainsi.
 
Quel est ton parcours favori ?
 
Lors de ma dernière semaine, j’ai eu la chance d’aller m’entraîner avec Christian et Jovica, un autre athlète sur l’équipe Norda et Chance, à Cap de Kreus. Ce fut ma sortie préférée. Un beau mélange de dénivelé avec des sections très rapides et une vue extraordinaire puisque le parcours longe la Méditerranée. 
 
Est-ce une bonne ville pour la course ?
 
Absolument, je ne connais pas de meilleur endroit. Les sentiers sont vraiment spécifiques, il y a de la variété et ils sont accessibles à l’année. Alerte Strava :  la ville est encore peu connue pour la course donc c’est relativement facile d’avoir des
local legend, un peu plus dure pour des KOMs puisque le niveau est très fort. 

 Fun Fact
 
Je reviens de l'Espagne début avril avec une petite « Nina » de 18 semaines dans le ventre. Nous atterrissons à Montréal et le lendemain, c’est jour de tempête à Québec. On se dit que l’année prochaine, il faudra partir 3 mois et revenir en mai. 
 
Qu'est-ce qui te fait courir ?
 
Le bien-être. Quand je cours, j’ai l’impression d’être la meilleure version de moi-même, c’est là que j’ai des idées créatives, que je refais le plein d’énergie pour mieux avancer dans d’autres sphères de ma vie. J’ai besoin de courir, c’est vital. J’apprécie les autres sports dans la nature, mais aucun ne m'apporte la même satisfaction.